TAL et domaine juridique : l’arrivée du Big Data

Spread the love

Jusqu’à une date assez récente, les applications du TAL ou du TAP (Traitement Automatique de la Parole) dans le domaine juridique ont surtout concerné les questions d’identification des personnes par leur voix ou leurs écrits. Avec l’arrivée de masses de données juridiques numériques, le Big Data investit désormais des questions comme la rédaction automatique d’acte notariés, la justice prédictive etc…

Le journal du CNRS vient précisément de publier un petit article qui fait le tour de la question : « La justice à l’heure des algorithmes et du big data« . Analyse assez équilibrée des bénéfices et risques de ces technologies langagières. Et une vision très claire des limites technologiques de ces dernières en termes de performances.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>